Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voix Africaine

Voix Africaine

Le Griot des Etats Unis d'Afrique

Instabilité en Afrique : La main noire de la France?

Un réseau occulte ! C’est l’idée qui traverse l’esprit de bon nombre d’Africains à la seule évocation du néologisme « Françafrique », inventé dans les années 70 par le président Ivoirien Félix Houphouët-Boigny, à l’occasion d’un congrès de son parti le Rassemblement Démocratique Africain (RDA). A elle seule, la françafrique concentre toutes les ambiguïtés, et incompréhensions, tant les trafics d’influences, les magouilles et complots ont souvent ponctué les liens entre la France, (puissance colonisatrice) et ses ex-colonies africaines, soit un tiers du continent noir.

La France est-elle digne de donner des leçons aux Africains ?

L’ampleur des dégâts des relations Franco-africaines se mesure par des disparitions et évictions tous azimuts. On en veut pour preuve l’éviction en 1965 du président Jean Bedel Bokassa par des soldats français du 3ème et 8ème régiment parachutiste, en le remplaçant par David Dacko. En Côte d’Ivoire, les mêmes soldats français ont tiré depuis l’aéroport Charles de Gaulle sur des patriotes ivoiriens en 2004, faisant plus d’une soixantaine de victimes et un peu plus de deux mille blessés, selon des chiffres officiels. D’ailleurs le livre « France-Côte d’Ivoire, une histoire tronquée » de la journaliste Française, Fanny Pigeaud suggère, détails à l’appui que l’actuel chef de l’Etat, Alassane Ouattara n’avait pas été qualifié pour le second tour de la présidentielle ivoirienne en 2O10.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article